La crise hémorroïdaire peut prendre différentes formes. Elle est favorisée par différents facteurs et des traitements adéquats doivent être faits au plus tôt afin d’éviter toute complication.

Les facteurs favorables aux hémorroïdes

Les facteurs qui favorisent les hémorroïdes sont divers. Celui qui arrive en tête de liste est la pression faite au niveau des veines, pression qui finit par entraîner leur dilatation anormale. C’est la raison pour laquelle les femmes enceintes et les personnes qui sont en surpoids y sont particulièrement exposés.

L’alimentation est aussi un facteur favorable à leur survenance. Pour de nombreux médecins, manger trop épicé expose à une maladie hémorroïdaire. Aussi, la consommation de certains aliments peut participer à ce que la constipation s’installe, cette dernière étant une cause connue des hémorroïdes.

Un autre élément qui peut être à l’origine du trouble et dont on parle très peu est la position qu’on adopte pour évacuer les selles. Si celle-ci est moderne et des plus confortables, elle nous pousse cependant à exercer des pressions supplémentaires, ce qui ne joue pas en faveur de la prévention des hémorroïdes.

Les types d’hémorroïdes

On distingue deux principaux types d’hémorroïdes. Le premier est l’hémorroïde interne. Il est très peu connu, sans doute en raison du fait qu’il soit le moins douloureux. En effet, en cas d’hémorroïde interne, la dilatation anormale des veines se fait au niveau du rectum. Aucune cellule nerveuse n’étant touchée, elle est gênante, mais ne fait supporter aucune douleur à la personne qui en souffre. Elle évolue en plusieurs étapes si elle n’est pas soignée à temps et peut déboucher sur une hémorroïde externe.

L’hémorroïde externe est le second type. Ici, des excroissances se forment au niveau de l’anus. Elles sont visibles à l’œil nu et dans ce cas des douleurs plus ou moins vives peuvent être ressenties. Cette forme de la pathologie est en conséquence la plus difficile à vivre, les douleurs poussant parfois à rester inactif. Les saignements ici peuvent être plus graves

Le traitement hémorroïdes

Les hémorroïdes ne sont pas une pathologie très grave, tout du moins quand elles viennent d’apparaître. En effet, l’absence de traitement peut conduire à des complications, en l’occurrence une thrombose hémorroïdaires. Pour éviter d’en arriver là, il faut se soigner dès l’apparition des premiers symptômes. Il existe pour ce faire des médicaments qui peuvent vous être prescrits par votre médecin.

Mais il est aussi possible de soigner les hémorroïdes en faisant recours à un traitement naturel. Pour ce faire, des bains de siège sont conseillés. Aussi, appliquer de la glace au niveau de la zone traitée est un bon moyen de calmer les douleurs. L’alimentation doit être revue et la consommation de fibres favorisée pour un meilleur transit intestinal. Faire aussi quelques exercices physiques en ce sens est recommandé.

Vous en savez désormais un peu plus sur les hémorroïdes et sur comment vous en débarrasser. Une méthode entièrement naturelle qui a fait ses preuves est celle développée par Anne Lopez dans son livre Stop Hémorroïdes.

Vous pouvez en savoir plus sur hemoroidetraitement.com

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.